Heerbert Bauer « Le Branché mode »

Taille du texte: A A A

Les rédactrices de mode ou beauté de la capitale ont un secret bien gardé. Pour entretenir leur style, elles confient leurs cheveux à Herbert Bauer. Son salon du IIe arrondissement ne désemplit pas. Et pour cause ! « Ici, on a du beau, du chic, mais ouvert sur la rue. Les clientes entrent facilement pour s’offrir du travail de qualité. »

Après des débuts à Vienne en Autriche, Herbert Bauer s’est installé en Espagne pendant onze ans. Il y a sept ans, il pose ses valises en France et travaille auprès de Rachel Benaich. Repéré par John Nollet, il décide d’ouvrir son propre salon à deux pas de la place des Victoires. Le petit salon duplex tout en lumière se fait alors pointu et sophistiqué pour ce spécialiste de la couleur qui l’aime douce et la plus naturelle possible, sans ammoniaque ou encore végétale.

Et en dehors des prestations classiques d’un salon de coiffeur et de coloriste, il propose des soins du cheveu et des pédicures au deuxième étage du salon, tenu par des esthéticiennes expérimentées.

 

 Ses marques de prédilection ?

 Ce talent travaille avec Shu Uemura, Wella, Bumble and Bumble et Goldwell.

 

Son atout pour séduire les fashionistas ?

« Un style assez classique, finalement. » À l’écoute de ses clientes, il maîtrise tous les grands basiques de la coiffure. Son point fort ? L’aspect naturel de ses couleurs et ses balayages.

 

 Sa ligne de conduite ?

Ici, l’équipe de cinq coiffeurs prend le temps nécessaire à une bonne coupe. Soit une heure.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0