Guy Haircut, coiffeur en discothèque

Taille du texte: A A A

De plus en plus de coiffeurs quittent leur salon pour exercer dans des endroits insolites. Après Brice Trauet et ses escapades dans la nature, nous avons interviewé Guy Haircut qui a troqué le salon par une discothèque !

 

Comment as-tu eu cette idée de coiffer en boîte de nuit ?

« Par hasard, en coiffant un client régulier du Métropolis, je lui ai soumis l’idée de me présenter à l’organisateur de la soirée du jeudi. D’une manière générale, j’essaie de me trouver à l’endroit où est ma clientèle. Mon client m’a présenté l’organisateur et ce dernier a aimé mon travail et depuis trois ans, j’y suis tous les jeudis ! »

 

 

Quelle est la réaction des clients ?

« Pour les habitués, c’est devenu « normal ». Certains ont même leurs rituels de coiffure-barbe en début de soirée… Ils me contactent même avant pour passer en premier. Quant aux « nouveaux » clients, c’est toujours une surprise pour eux de voir un barber dans une boîte de nuit ! Régulièrement, ils sont intrigués et viennent engager la conversation. »

 

Cette activité est-elle rentable ?

« Cela peut varier d’une soirée à l’autre. Par expérience il me faut toujours exercer sans coupure pendant la soirée. Le monde appelle le monde. Mais je ne suis jamais « à perte ». De plus, cela me permet également d’avoir une certaine visibilité. Les gens prennent des cartes et amènent leurs proches au salon. »

 

 

 Cette activité est-elle enrichissante ?

« C’est une expérience intéressante, car lors des prestations les gens s’arrêtent pour regarder. C’est un peu comme si j’étais sur une scène. C’est un exercice original de la pratique de mon métier, différent de celle qui est pratiquée en salon. J’aime sortir des conventions et des sentiers battus ! Cette expérience me plaît ! »

13349234_10154176637856665_417659875_n

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0