Guillaume Massol, un jeune coiffeur talentueux avec des envies de nouveautés

Taille du texte: A A A

Guillaume Massol n’a que 25 ans mais déjà 10 belles années d’expérience derrière lui, CAP, BP et BM, il rêve maintenant de nouveaux horizons.

 

Originaire de Toulouse, ville dans laquelle il passera ses examens. A 22 ans, décide de changer de ville pour travailler dans une belle enseigne. Il évoluera donc un an au sein d’un salon de coiffure Dessange dans la ville de Lyon. Puis son ambition l’amène à travailler pour un des plus grands nom de la coiffure française indépendant et ambassadeur L’Oréal Professionnel. Découvrons plus amplement Guillaume en 2 questions:

 

Quelle est votre vision de la coiffure?

Mon ressenti est que la coiffure doit s’inspirer des évolutions de la gastronomie. La cliente doit venir passer un moment inoubliable au sein de notre espace de beauté. J’aime beaucoup cette maxime : « Il n’y a rien d’exceptionnel à faire une coupe parfaite ni une couleur parfaite. Mais faire vivre à chaque cliente, un moment qu’elle ne trouvera pas ailleurs avec des artistes, ça c’est exceptionnel ». Aujourd’hui nous perdons une cliente pour un rien alors à nous de faire en sorte de lui offrir ce qui la rendra dépendante et de lui redonner goût à la coiffure haut de gamme.

 

Le secteur de la coiffure devient de plus en plus compliqué, vers quel avenir souhaitez-vous aller?

Ayant fait mes classes dans de grandes écoles de coiffures et côtoyé de grands coiffeurs, je souhaite aller vers un nouveau marché. Certains l’on fait il y a 30 ans, aujourd’hui, je pense qu’ il y a encore tout à faire… à New-York ! Une ville de mode, une ville qui ne s’arrête jamais, où tout est possible. La clientèle internationale du marché du luxe s’y retrouve. Et je pense que la French touch est a son apogée!
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0