Et si la coiffure n’était plus en crise ?

Taille du texte: A A A

Les salons de coiffure sortent la tête de l’eau !

Depuis 2008, le secteur de la coiffure a perdu près de 13 000 emplois, mais la tendance est en train de s’inverser. Selon l’Union nationale des entreprises de coiffure (UNEC), entre 2015 et 2016, 400 salons de coiffure ont ouvert portant le total à 83 200. Le nombre de salariés est lui aussi en augmentation (95 160 à 95 370). Pour le président de l’UNEC, Bernard Stalter : « Ces chiffres marquent une inversion de tendance après une année 2014 où tous les indicateurs étaient au rouge. »

 

 

L’UNEC attend une réaction du gouvernement

Afin que la tendance du « mieux » se confirme et perdure, l’UNEC réclame une limitation à deux ans du statut d’auto-entrepreneur dans la coiffure, car : « Il permet de ne pas payer de TVA avec des charges limitées à 26 % contre 46 % pour un salon. » En effet, avec l’uberisation de la profession, de plus en plus de coiffeurs optent pour le statut d’auto-entrepreneur et participent, indirectement, à la paupérisation du secteur.

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 2