Emmanuel Macron remet en cause le RSI

Taille du texte: A A A

Très critiqué depuis le début de sa campagne sur le projet de loi Noé, le ministre de l’Économie compte bien chambouler le monde de l’entrepreneuriat. Récemment, il a remis en cause l’existence même du RSI.

 

« Je pense que le RSI est une erreur ! » : c’est une petite phrase qui pourrait mener vers une grande révolution. Le 8 décembre, Emmanuel Macron a pointé du doigt le régime social des indépendants, estimant qu’il fallait « réfléchir à une réforme ». Les charges et cotisations étant indispensables pour couvrir les risques liés à une profession, M. Macron a émis plusieurs hypothèses. L’une d’elles étant un retour du régime social des indépendants vers le régime général de la Sécurité sociale.

 

 

Le gouvernement a déjà un projet de réforme

À la suite de ces déclarations, le Premier ministre, Manuel Valls, est monté au créneau. Ce dernier a écarté l’idée d’un retour au régime général, car il impliquerait une surcotisation d’environ 30% pour les indépendants. Il a également indiqué que le gouvernement présenterait prochainement son projet de réforme du RSI. Vingt mesures avaient été évoquées en juin 2015… on attend de voir !

 

 

Un système de plus en plus critiqué

Mode de calcul incompréhensible, régularisation de fin d’année ou encore droits bafoués, les dysfonctionnements du RSI sont nombreux. Mais ça ne s’arrête pas là, les affiliés dénoncent également leur couverture sociale qui, tant en matière de maladie et d’invalidité que de retraite, est très faible. Un paradoxe quand on sait que 73% des coiffeurs cessent leur activité à cause des TMS.

 

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0