Des traces de pesticides retrouvées dans des cheveux d’enfants

Taille du texte: A A A

C’est une grande première en France, il y a quelques semaines, l’association Génération futures a fait expertiser par un laboratoire indépendant des mèches de cheveux de trente élèves âgés de 3 à 10 ans. Ces analyses ont été faites dans le but de mesurer le niveau d’imprégnation aux pesticides de ces enfants vivant ou allant à l’école dans des zones agricoles. Et les résultats sont pour le moins stupéfiants.

 

Ce sont 21 résidus de pesticides qui ont été détectés en moyenne sur chaque mèche. Et sur 53 pesticides suspectés d’être des perturbateurs endocriniens recherchés, 35 ont été trouvés au moins une fois et treize détectés dans tous les échantillons. Ces résultats font état d’insecticides détectés pourtant interdits d’usage en France depuis des années !

Ces substances chimiques sont capables de modifier le fonctionnement hormonal et produire des effets néfastes.

Le ministre de l’agriculture a justement annoncé l’interdiction des épandages en journée. L’association a exigé alors un retrait de ces pesticides listés dans son rapport, tout en n’oubliant pas de pointer du doigt l’usage domestique des bombes insecticides et produits antiparasitaires.

Les cheveux sont un révélateur de santé et, comme vu ici, peuvent en dire beaucoup sur celle-ci !

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0