Des consommateurs en quête de reconnaissance

Taille du texte: A A A

Claire Groult, directrice de la Maison de Beauté Carita

« Les clients attendent de nous que nous connaissions mieux leurs attentes et leur fournissions un service authentique, dans lequel ils puissent s’identifier. Depuis plus d’une dizaine d’années, cette tendance s’affirme au détriment de la standardisation. Le client veut être perçu dans son intégrité avec ses différences, ses particularités, ce qui implique la notion de “sur-mesure”. Si chacun de nos soins est défini avec un cadre précis (durée, prix, grandes lignes du protocole), tout ce qui est à l’intérieur du cadre est défini en fonction des attentes et besoins du client, exprimés ou perçus (choix des produits, pression de la main, temps d’application, température…). Pour nous, le sur-mesure, c’est la connaissance et la reconnaissance de nos clients. »

L’avis de Corentin Mc Fly

Je suis complètement séduit par ce type de service. Quoi
de mieux qu’avoir son produit fait rien que pour soi ? La
personnalisation joue sur l’appropriation. C’est un vrai
levier de séduction pour la vente en salon, et une cliente
séduite est une cliente (presque) acquise !
Le sur-mesure est pour moi l’avenir de la consommation !

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0