Episode 1 : Capucine fait des siennes

Taille du texte: A A A

Capucine est un personnage fictif qui prend vie au travers de notre blogueur, Anthony Galifot. Elle rêve d’être une star et de monter un jour sur scène mais elle est un peu tête en l’air et maladroite… elle fait pourtant beaucoup d’efforts et sait qu’un jour elle y arrivera !

 

Episode 1 : Capucine fait des siennes

 

Patronne : Capucine, je suis en retard et il faut que tu prennes le clientqui arrive.

Capucine : Ok, cool !

Patronne : Ça devrait le faire, c’est une coupe tondeuse, cale de 3 mm sur les côtés et de 6 mm sur le dessus. Fais attention à bien faire le tour d’oreille et le fondu dans la nuque, mais ce n’est pas trop compliqué. Et ce n’est pas une tête malléable, donc tu y vas doucement.

Capucine : D’accord, hi hi ! chui trop contente, regardez, j’en tremble !

Patronne : Oui bah, ne tremble pas trop quand même et calme-toi, n’oublie pas les règles d’accueil que je t’ai apprises. Ne lui montre pas que tu es une apprentie, fais comme nous, tu nous as bien observés ?

Capucine : Oui, pas de soucis. Je dis bonjour, je lui prends son vêtement et le mets au vestiaire, je lui fais son shampooing, je regarde si mes fringues sont bien mises.

Patronne : On s’en fiche de tes fringues, Capu.

Capucine : Non, mais c’est important quand même ! Et ensuite j’attaque la coupe, je refais un shampooing pour enlever les petits cheveux et je mets du gel ou de la cire, c’est bon ?

Patronne : C’est ça, mais n’oublie pas de le faire passer à la caisse quand même, je ferai la facture. Si tu réussis ce coup-là, je te donnerai plus de clients.

Capucine : Vous me mettez la pression là, il faut que je me recoiffe et je vais défroisser mon t-shirt quand même.

Patronne : Tu es très bien comme ça, tu ne touches à rien et tu fais ce que je t’ai dit, ok ?

Capucine : Ok chef ;)

Le client arrive et je fais tout comme ma patronne l’a dit, dans les moindres détails : l’accueil, le sourire, la petite blague en passant, je lui roule les yeux – maman m’a toujours dit que j’avais de jolis yeux – , peignoir, serviette, shampooing, et je commence ma coupe. J’adoooooooooore !

Patronne : Capucine !

Capucine : Oui, chef ?

Patronne : Tu n’as pas oublié quelque chose ?

Capucine : Bah… non !

Patronne : La cale de ta tondeuse, Capucine !

Capucine : Euh… Bah, ça va être un peu plus court aujourd’hui, m’sieur….

Mais une astuce pour votre dame : dans l’urgence, elle peut repasser ses fringues avec le lisseur !

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0