Conseils pour travailler avec les enfants nerveux, agités en salon de coiffure

Taille du texte: A A A

Il peut arriver qu’on doive travailler avec des enfants nerveux ou agités en salon. Serait-ce leur première fois en salon de coiffure ? Ou sont-ils traumatisés par des expériences précédentes non réussies ? Quoi qu’il en soit, la seule façon d’y arriver, c’est d’avoir de l’empathie et de la bienveillance. Au-delà de cette dimension humaine, voici quelques conseils utiles pour aborder de telles situations.

 

 

1/ Jouez avec son environnement

Les enfants sont très sensibles à leur environnement, que ce soit visuel ou sonore. Il est important, de ce fait, de créer une atmosphère apaisante et familière. Pour cela, faites asseoir leurs parents à proximité et à portée de vue. Autant que possible, évitez les tondeuses et les sèche-cheveux dont les bruits procurent du stress.

 

2/ Soyez amusant

La blouse sera un déguisement, le siège « spécial », la tondeuse sera l’instrument qui fait bzz, le plumeau servira à chatouiller et le miroir permettra de montrer à l’enfant qu’il est beau. Bref, usez d’imagination pour détourner son attention. Parlez-lui et décrivez de manière amusante ce que vous êtes en train de faire sur sa tête.

 

 

3/ Choisissez le moment opportun

Autant que possible, évitez de couper les cheveux d’un enfant à l’approche de l’heure du déjeuner ou à un moment où, normalement, il devrait faire sa sieste. Privilégiez plutôt les créneaux horaires d’après sieste ou tôt dans la matinée.

 

4/ Essayez d’occuper l’enfant nerveux et agité

Aidez-vous d’un livre ou d’une tablette pour captiver ailleurs l’attention de l’enfant. Proposez d’abord un objet ou un jeu qui le passionne puis passez à un autre centre d’intérêt si vous sentez qu’il commence à s’ennuyer.

 


 

5/ Rassurez ses parents

Souvent, les parents transmettent leurs peurs et leurs angoisses à l’enfant qui va tout à fait les percevoir. Ce dernier s’angoissera à son tour, pleurera et inquiètera ses parents et ainsi de suite, comme un cercle vicieux. Pour pouvoir travailler avec des enfants nerveux et agités, il vous faut aussi rassurer leurs parents.

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1