Chute de cheveux : les 5 conseils à donner à vos clientes

Taille du texte: A A A

En tant que coiffeur professionnel, vous savez que des solutions existent pour enrayer la réduction du nombre de cheveux. Quels sont les conseils à donner à vos clients ?

Sensibiliser vos clients : des cheveux sains dans un environnement sain

Une chevelure est en bonne santé lorsque son environnement vasculaire, hormonal et métabolique est sain. Mais comment traduire cela pour le client lambda ? Il convient ici de lui donner les clés nécessaires à la conservation de l’équilibre de chacun de ces trois facteurs. En effet, un mauvais entretien provoque l’altération du cheveu, puis sa chute. Pourtant, dans la majorité des cas, les chutes de cheveux ne sont pas irrémédiables.

Pour le coiffeur, il est important de former ses clients à réaliser eux-mêmes un certain nombre d’actions sur leur chevelure. Le conseil est ici gage de fidélisation. Voici les 5 conseils à donner à vos clients pour prévenir la perte de cheveux.

 

Repérer les signaux d’alerte

Chaque jour, nous perdons entre 50 à 80 cheveux, ce qui est tout à fait normal. Il convient de réagir lorsqu’une quantité plus importante de cheveux se remarque au fond de la baignoire ou de la douche ou lorsqu’en passant la main dans la chevelure, on note une perte de densité et de volume

Déterminer l’origine de la chute

Les raisons peuvent être diverses. Chez les femmes, les causes de la chute de cheveux sont nombreuses : après une grossesse, à la suite d’une maladie, d’un régime hypocalorique très strict, d’un grand état de fatigue et de stress, d’un changement de saison, en raison de règles trop abondantes, d’un arrêt de la pilule ou de la ménopause.

Changer les habitudes

Au salon, proposer des produits et autres soins capillaires spécialisés. Des shampooings doux antichute sans sulfate, à utiliser en petite quantité sous une eau tiède en massant doucement le cuir chevelu. Une ou deux fois par jour, stimuler le cuir chevelu avec une lotion antichute en décollant délicatement la peau du crâne de la pulpe des doigts, pendant 30 à 45 secondes.

Éviter les facteurs aggravants

Limiter tous les gestes de traction brutale exercés de manière répétée, comme les tressages, les coiffures très serrées, les brushings, les brossages trop énergiques. Sans oublier les frictions exagérées qui agressent le cuir chevelu lors du shampooing ou du séchage

Rectifier l’alimentation

L’organisme a besoin de fer d’origine animale que l’on trouve essentiellement dans les viandes rouges et le boudin, d’oligo-éléments comme les vitamines B1, B2, B3 et le zinc à puiser dans les légumineuses, le pain, les céréales et les pâtes complètes.

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0