Business : L’assurance, ASSURANCE SANTÉ suivez le bon régime !

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

C’est la loi : toutes les entreprises ont l’obligation de mettre en place un contrat santé collectif pour couvrir l’ensemble des collaborateurs. Des spécificités s’appliquent au secteur de la coiffure. Explications et conseils.

#01 LE CONTRAT DE SANTÉ COLLECTIF UNE OBLIGATION LÉGALE

Depuis 2016, toutes les entreprises doivent proposer une complémentaire santé (mutuelle) à l’ensemble des collaborateurs (salariés et apprentis) sauf les stagiaires. À cette loi générale s’ajoutent des dispositions spécifiques concernant le domaine de la coiffure. Le contrat de santé collectif doit ainsi respecter les accords de branche du secteur :
• l’employeur doit prendre en charge au moins 60 % de la cotisation mensuelle (40 % pour le salarié),
• la participation patronale ne peut être inférieure au plancher mensuel de 25€.

#02 DES EXCEPTIONS QUI CONFIRMENT LA RÈGLE

Si un(e) salarié(e) est déjà couvert(e) par la mutuelle de son (sa) conjoint(e), il(elle) a le choix de conserver cette couverture ou d’adhérer à l’assurance santé du salon. La décision est à prendre après avoir comparé les avantages et

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0