Augmentation de la prise en charge des prothèses capillaires

Taille du texte: A A A

Dans le cadre du Plan Cancer 2014-2019, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, annonce une amélioration de la prise en charge des prothèses capillaires.

 

Une décision attendue par les malades et les associations qui s’investissent dans la lutte contre le cancer et l’accompagnement des personnes qui en sont atteintes Le remboursement des perruques prescrites en cas de chimiothérapie ou d’alopécie ayant des causes médicales augmente et passe de 125 à 350 euros pour une perruque de classe 1 (en fibres synthétiques), et à 250 euros pour une perruque de classe 2 (avec au moins 30 % de cheveux naturels).

Écoute et conseils

Même si les traitements médicaux s’avèrent de plus en plus performants, ils entraînent néanmoins des effets secondaires. La perte de cheveux, conséquence directe de la chimiothérapie, a un impact psychologique indéniable sur les patients. Votre rôle en tant que coiffeur est aussi d’accompagner vos clients dans ces moments critiques en leur apportant écoute et conseils, et en les guidant dans le choix de la prothèse capillaire la mieux adaptée.

 

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1