Au CREUX de la coiffure N°8 : Postuler à une offre de recrutement

Taille du texte: A A A

 

Dans le cadre de nos missions de « sourcing coiffeurs », nous sommes très souvent dépités de voir comment certains candidats se « vendent » par le biais de leurs CV et de leurs lettres de motivations.

 

Je pense qu’il est judicieux de vous expliquer ce que, en tant que recruteur, nous allons attendre de vous.

 

Curriculum Vitae, ou CV en abrégé, vient du mot latin Chemin (Curriculum) de vie (Vitae). Le curriculum vitae est un document décrivant le parcours professionnel d’une personne. Le CV peut prendre plusieurs formes, tout dépend du parcours de la personne qui le rédige et du poste proposé.

 

Quelques petits conseils pour sa rédaction :

 

1- Rédigez-le de façon claire et lisible

2- Classez en plusieurs pavés

3- Vos compétences au regard du poste proposé

4- Votre parcours professionnel

5- Vos reconnaissances officielles (stages, diplômes…)

6- Évitez les petites fleurs ou les petits ciseaux en « décoration » de votre CV, c’est d’un kitch insupportable !

 

 

Ne mettez pas de fausses informations ni de fausses compétences juste pour vous donner de l’importance ou vous glorifier !

Juste pour info, un arrêt de la cour de cassation, chambre sociale, en l’arrêté du 25 novembre 2015 n°14-21.521 a estimé qu’« un licenciement d’un salarié était justifié si les informations fausses ont été déterminantes pour son recrutement ».

Il est plus glorieux d’avouer que l’on ne maîtrise pas, mais que l’on ne demande qu’à apprendre, plutôt que de pécher par excès de prétention.

 

La lettre de motivation…

La fameuse lettre de motivation… (Ne bougez pas, je reviens, je vais me prendre 5 anxiolytiques avant d’aborder ce sujet fâcheux)

Donc, pour commencer, sachez que la lettre de motivation est une pièce essentielle du dossier de candidature. Elle complète généralement le curriculum vitae et suggère ce que le candidat peut apporter à l’entreprise. Elle consiste à présenter la personnalité et les qualifications du coiffeur.

  • Je vais vous donner quelques règles importantes, à mon avis, pour votre lettre de motivation.
  • évitez toutes les formules basiques et inutiles du genre : « j’adore la beauté de votre salon » (je me doute que si la décoration est « nulle à chier », vous n’allez pas me le dire)évitez aussi ces fameuses phrases : « j’ai super envie d’intégrer votre équipe dynamique ! » quand le salon ne se compose que d’un salarié… Preuve que vous ne vous êtes pas donné la peine de vous renseigner avant de postuler !
  • et, surtout, la phrase : « je suis la salariée qu’il vous faudra », excusez, mais ce n’est pas à vous d’en juger ! Un peu d’humilité, merci !

 

 

Pour la rédiger :

renseignez vous en amont sur le salon : nom de l’employeur ou du manager, nombre de salariés, marques de produits utilisés…

1- la lettre doit être nominative : « Bonjour Monsieur X ou Madame Y » et pas juste « Madame, Monsieur bonjour »

2- dans votre lettre, intégrez tous les éléments que vous aurez collectés en vue de prouver que vous vous êtes renseigné sur le salon et que c’est bien « le » salon dans lequel vous voulez travailler et pas un autre.

4- Expliquez, au regard de votre expérience passée et de ce que vous connaissez du salon, que vous pourriez correspondre au candidat recherché.

5- Et, surtout, pas de lettre type tirée à 50 exemplaires, mais de préférence une lettre correctement faite à la main et, si possible, avec une bonne correction des « fottes dortograf » !

Je sais que beaucoup vont hurler en disant : « Mais il est malade, ça prend du temps même beaucoup de temps pour faire tout ça. »

 

Alors, juste pour petit rappel :

  • Si vous postulez, c’est que, en général, vous êtes en recherche d’emploi.
  • Si vous êtes en recherche d’emploi, vous êtes la majeure partie de temps inscrit à Pôle Emploi.
  • Si vous êtes inscrit, vous êtes en général indemnisé.
  • Si vous êtes indemnisé, c’est pour être actif dans votre recherche moyennant indemnisation.
  • Et, si vous êtes indemnisé, c’est grâce au fait que tous les mois l’État me prélève 6,40% de mon salaire (4% à l’employeur et 2,40% pour le salarié) en vue de maintenir vos allocations… Donc, la moindre des choses est de me consacrer du temps à me prouver que vous avez pris le temps de vous intéresser à mon salon pour me faire votre lettre de motivation !

 

 

En revanche, nous ferons un petit aparté pour les recherches d’apprentissage :

  • Nous sommes très bien conscients que votre CV ne sera jamais aussi fourni que celui d’un coiffeur, en revanche, vous devrez redoubler d’efforts sur votre lettre de motivation et nous expliquer vraiment pourquoi ce métier et pas un autre !
  • Prenez conscience que des CV pour de l’apprentissage, nous en recevons tous les jours à compter du mois de mai, donc faites la différence dans la présentation.
  • Dans la mesure du possible, présentez vous poliment au salon pour déposer votre demande, en proposant un rendez-vous au responsable pour lui expliquer votre motivation.
  • Et, surtout, évitez :
  • La fameuse phrase : « Bonjour, vous ne cherchez personne pour l’an prochain ? »
  • Les bonnes copines qui vous accompagnent, façon troupeau de dindes, en gloussant devant le salon pendant que vous déposez votre demande.
  • Que ce soient vos parents qui fassent votre recherche. En revanche, si vous êtes mineur, proposez au responsable de venir la prochaine fois avec vos parents pour qu’il puisse les rencontrer.

 

Vous voilà paré pour vos recherches d’emplois,
Bonne chance à vous…

Christophe CREUX
2C2C-Consulting®

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0