Au creux de la coiffure n°21 : Faire ses fiches de paie par l’URSSAF

Taille du texte: A A A

Si le TESE a été introduit par l’état dans l’objectif principal de la simplification des formalités pour les entrepreneurs. Ce dispositif est assuré par les services de l’URSSAF, ce qui n’exclut pas que l’entreprise restera, malgré tout, seule responsable de la réalisation des « feuilles de paie » et déclarations sociales car l’organisme dépendant de l’URSSAF ne peut aller à l’encontre de son institution de tutelle.

 

Véritable succès pour les salons de coiffure n’ayant qu’un seul collaborateur surtout au regard de la simplicité dans un rédactionnel dit « basique » de la fiche de paie, cette dernière simplicité devenant sources d’erreurs et de complexité face à des spécificités conventionnelles et face à des variables mensuelles (primes sur le chiffre d’affaire, primes reventes) régulièrement modifiées.

 

De plus, vous n’avez plus à faire de multiples règlements car l’URSSAF devenant collecteur des cotisations se chargent de les dispatcher aux différents organismes (mutuelle, caisse de retraite, prévoyance …)

En outre, nous constatons fréquemment des erreurs des taux de cotisations ou de calculs essentiellement dans les réductions des heures supplémentaires ou de la réduction Fillon.

Il est important de savoir que avec le TESE, vous restez responsable du rédactionnel et de la façon dont vous renseignez les informations.

Si la simplification de la fiche de paie à compter de 2018 en simplifie l’édition, le rédactionnel en reste tout autant complexe.

Il est donc judicieux que vous vous teniez informés des mises à jours et des taux de cotisations pour vérifier vos fiches de paies car, en cas de contrôle, vous en resterez responsables.

Alors, le TESE oui mais pas à l’aveugle ni sans un minimum de connaissance de la paie.

 

Christophe CREUX

2C2C-Consulting®

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 2