Assurcoiffeur à votre écoute : vos questions d’assurance sur les dégâts d’hiver

Taille du texte: A A A

Neige, inondations, verglas… L’hiver 2018 est particulièrement agité. Avec, parfois, des dégâts à la clé et des conséquences fâcheuses sur l’activité. Parmi les questions que nous avons reçues, voici les situations les plus exemplaires. Certains cas peuvent vous concerner…

Un article de Assurcoiffeur.fr

 

Mon salon a été inondé par la crue de la Seine. Nous avons dû fermer une semaine, les fauteuils ont souffert, mon stock de produits est à jeter. Je ne savais pas que j’étais dans une zone inondable. Que va-t-il se passer ? (Béatrice B. – Seine-et-Marne)

Consultez votre bail commercial : il doit vous informer du fait que vous êtes en zone inondable. Afin d’être indemnisé des dégâts, il faut attendre l’arrêté préfectoral de déclaration de « catastrophe naturelle ». Une fois cet arrêté rendu, votre assurance vous dédommagera pour le matériel assuré ainsi que vos locaux. Vérifiez votre contrat assurance.

 

 

Le reste de l’article est réservé aux abonnés à Biblond. Abonnez-vous c’est juste en dessous !!!

Lors des gelées, une passante a glissé devant ma devanture. Tout était bien dégagé, mais il y a une plaque de métal sur le trottoir, et c’est sur cette plaque qu’elle a glissé. Elle dit que je suis responsable. Est-ce vrai ? (Jérôme H. – Paris)

  • INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT pour lire cet article

Abonnez-vous

Partages
Partager avec nous votre avis ! 1