Arrêtés à cause de leurs coiffures

Taille du texte: A A A

Depuis la nuit des temps le look et l’apparence que l’on se donne est un signe de reconnaissance communautaire. La coiffure, très importante dans le style que l’on arbore est justement l’une des premières choses que l’on remarque.

Très importante donc elle est parfois synonyme de rébellion face un a mouvement ou pire à une dictature.

Il existe en Indonésie une des plus grandes et plus dynamique scène punk au monde et ce n’est évidemment pas sans rapport avec le fait que ce pays se tourne de plus en plus vers le fondamentalisme islamique. Ainsi les jeunes oppressés y  trouvent un moyen de se révolter contre une corruption d’Etat, la sévérité d’une famille et des conventions sociales difficiles.

Avec leurs vêtements et leurs cheveux coiffés en crête de punk, ils font passer un message, celui de la liberté d’appartenir à la communauté de leur choix. Mais dans certains pays, le libre choix n’est pas une donnée fondamentale. La décision d’appartenir à tel ou tel groupe ne nous revient pas toujours… Dans la province D’Aceh, sur l’île de Sumatra, ces jeunes punks sont chassés par la police religieuse. Une lutte permanente a alors pris place entre ces jeunes et les autorités qui en 2011, ont arrêtés 65 punks et les ont placés en rééducation, pour les remettre dans un chemin plus conforme à la charia.

La coiffure reste, il est certain, un véritable moyen de se différencier et de montrer son appartenance.

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0