A la découverte de Benny Harlem

Taille du texte: A A A

Benny Harlem est à la fois un musicien et un mannequin de Los Angeles. Mais un autre élément fait la particularité de cet homme tout à fait original : son extraordinaire chevelure. Benny Harlem a même sur son Instagram quelque 144 000 abonnés qui le suivent. Ses photographies incroyables font le buzz sur le Net et sa petite fille de 6 ans, Jaxyn, est également connue grâce à sa superbe chevelure qui célèbre tout aussi bien le Nappy hair.

 

En finir avec les stéréotypes sur les cheveux crépus

Benny Harlem a décidé d’en finir avec les stéréotypes concernant les cheveux crépus. Son look d’homme noir et fier de l’être ne lui attire pas toujours la sympathie des autres : « Mon apparence m’a attiré beaucoup de haine. Pas seulement venant de personnes d’origines ethniques différentes de la mienne, mais aussi de la part d’Afros. La manière dont je choisis de me coiffer, de m’afficher, ce n’est pas du tout un look typique chez les hommes noirs… Mais je suis fier de tout ce qui me constitue. Mes cheveux sont épais comme pas possible et j’en suis très fier. »

C’est ainsi que, aidé de sa fille Jaxyn, il poste d’incroyables photos sur Instagram qui mettent en valeur la beauté des cheveux afros. Les réactions n’ont pas tardé sur le Net et les Like sur ce duo inédit lui ont valu une petite réputation sur le web.

 

 

Le secret d’une telle chevelure ?

Il est vrai que les incroyables chevelures de ce père et de sa fille sortent de l’ordinaire. Benny Harlem révèle au Huffington Post : « Je suis convaincu que mes cheveux reflètent mon style de vie, mon esprit. Je fais très attention à ce que je mange et je bois énormément d’eau. Ces deux facteurs sont très importants pour la longévité et la santé des cheveux. » Mais il espère également que « plus d’hommes tireront fierté du fait de laisser pousser leurs cheveux et de les porter comme une couronne de gloire ».

 

En attendant, des produits naturels faits main contribueraient également à obtenir de prodigieuses chevelures comme la leur.

 

On Sunday’s I enjoy celebrating my wife’s womb. The womb is my church and I’m always ready to give to her collection plate. I’m far from a church usher .. but I’m ready to lead the way and serve. The queen of the womb likes to be fed fruit in bed on these Sunday dates, whenever she offers to feed me some I tell her « I’m full baby … I just ate » Rituals and spiritual conversations with her womb are healthy for me because I always get the answers that I need to keep my wife.. mentally, Spiritually and physically satisfied (Happy wife, happy life) But honestly, sometimes It brings tears to my eyes, when I think of how many millions of wombs that have been disturbed, misused and abused. I’ve never met a woman deserving of that type of treatment in my life.. no matter what she did or how bad the sin.. But unfortunately.. I know to many broken men .. A lot of my own brothers are ignorant to fact .. that no matter the sin, if you love, protect and respect every womb in the world that looks like the womb that took you 9 months to brew in … you’ll always win … Let the church .. Say ..

Une publication partagée par bennyharlem (@bennyharlem) le

Catégories: Actualités, S'informer
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0