5 éléments de signalétique obligatoires en salon de coiffure

Taille du texte: A A A

La signalétique est vitale au bon fonctionnement de votre salon de coiffure. Ne pas afficher ces cinq éléments de signalétique pourrait vous coûter très cher. Retrouvez dans cet article tout ce que vous devez absolument afficher dans votre salon pour éviter une amende !

 

L’affichage des prix, une obligation en vitrine et à l’extérieur

Très encadré, l’affichage des prix est à prendre au sérieux. Visible depuis le stand de coupe, précis sur les forfaits… Nous vous détaillons tout dans cet article.

 

Les interdictions de fumer dans l’enceinte du salon de coiffure

Vous devez savoir que, depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer dans de nombreux lieux publics et privés. Dans un salon de coiffure, qui constitue un espace fermé et couvert, accueillant du public et aussi un espace de travail, il est interdit de fumer. Cette interdiction doit être clairement visible pour le public dans des points de contact évidents : à l’entrée et à l’intérieur du salon, avec un écriteau clair.

Pour le vapotage, le règlement intérieur de votre salon de coiffure prévaut sur la loi. Libre à vous de fixer l’interdiction de vapoter, car celle-ci n’est pas obligatoire dans les lieux de travail accueillant du public, comme votre salon de coiffure.

Image result for affichage interdiction de fumer

 

 

Les risques d’allergie dus aux produits coiffants, décolorants et colorants…

Conformément au code du travail, les salons de coiffure doivent afficher les risques d’allergie de manière claire. Ces risques vont des gants utilisés aux produits cosmétiques (agents irritants pour la peau et le système respiratoire…).

De ce fait, une aération efficace est conseillée et le port de gants en silicone ou vinyle est encouragé.

 

Signalétique pour le personnel : le salon de coiffure n’y échappe pas

Comme tout établissement de travail, vous devez afficher un certain nombre de documents de manière accessible aux salariés.

Voici les éléments obligatoires : 

  • Les coordonnées de l’inspecteur du travail, et celles du médecin du travail
  • Les consignes de sécurité et d’incendie avec les noms des responsables du matériel de secours, les consignes d’évacuation en cas d’incendie, les coordonnées des pompiers et les consignes en cas d’accident électrique.
  • La Convention collective nationale de la Coiffure
  • Les articles L. 3221-1 à L. 3221-7 du Code du travail concernant l’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes
  • Les horaires de travail ainsi que les horaires et la durée du repos
  • Les jours et les heures de repos collectifs en cas de travail le dimanche
  • La période de prise des congés avec l’ordre des départs
  • L’article 222-33-2 du Code pénal sur le harcèlement moral
  • L’article 222-33 du Code pénal sur le harcèlement sexuel
  • Les articles 225-1 à 225-4 du Code pénal sur la lutte contre la discrimination à l’embauche
  • Le document unique d’évaluation des risques professionnels

 

En cas de non-respect de ces affichages obligatoires, le Code du travail et le Code pénal prévoient des peines allant de 450 euros à 1 500 euros.

 

D’autres affichages sont recommandés : procédure d’hygiène des mains et du matériel, nettoyage réglementaire des locaux…

 

Coiffeurs, votre salon est-il conforme aux réglementations signalétiques ?

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0